17 octobre – NON à la Pauvreté!

Parce que les Centres culturels s’engagent pour l’égalité, la dignité et l’épanouissement de tous, l’ASTRAC y sera!

Le programme complet de la journée de mobilisation et de sensibilisation coordonnée par le Réseau Wallon de Lutte Contre la Pauvreté comprend des animations (théâtre-conférences-ateliers), une « foire d’agir », une parade de lanternes et des animations musicales en soirée mais surtout une grande manifestation au départ de la Place de la Wallonnie à Jambes pour dire « NON à la violence de l’appauvrissement, OUI à la réduction des inégalités ».
L’ASTRAC y participera!
Rendez-vous dès 12h45 au carrefour Avenue du Gouverneur Bovesse – rue de la Brigade Piron si vous souhaitez nous rejoindre.

APE – quoi de neuf?

La réforme APE nous inquiète toujours!
Et pourquoi cette absence de coordination des appels à la mobilisation?

Un mois après la manifestation du 25 juin, le Ministre Jeholet a annoncé le report d’un an du démarrage de la période transitoire prévue par son projet pour réformer les aides APE. Le rejet absolu de ce projet par le secteur non marchand et ses représentants n’a cependant donné lieu à aucune modification fondamentale jusqu’à présent et les partenaires sociaux s’entendent pour constater avec amertume la qualité décevante de la concertation. Tous alertent sur un risque important de pertes d’emplois et une fragilisation certaine de l’action et des services proposées par les opérateurs concernées.
Malheureusement cette unanimité n’a pas permis, à ce stade, de mettre en place une action coordonnée: la CSC et la FGTB proposent, chacune de son côté, des manifestations avec un jour de décalage…
Pour plus d’informations, lisez notre brève du 18 septembre.

Réforme des « IA »: qu’en est-il?

La Ministre Alda Greoli prépare une réforme des instances d’avis. A ce stade, son ambitieux projet ne nous convainc pas.

Télécharger l’avis conjoint de l’ACC, l’ASTRAC et ASSPROPRO

Les instances d’avis, ce sont ces commissions et conseils consultatifs qui émettent des propositions à l’attention du/de la Ministre, à la fois sur l’octroi de différents types d’aides financières, la reconnaissance des opérateurs et l’élaboration de textes décrétaux ou réglementaires orientant les politiques culturelles et artistiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
La plupart de ces commissions sont régies aujourd’hui par le décret du 10 avril 2003, qui encadre également la participation des organisations représentatives (dont l’ASTRAC) aux travaux des commissions.

Une réforme des instances d’avis était envisagée depuis de longues années et a été inscrite dans l’accord gouvernemental, avec des ambitions de rationalisation des effectifs. Continue reading →

La réforme APE nous inquiète!

L’ASTRAC a participé à la manifestation organisée le 25 juin dernier par la CNE et la FGTB wallonne.

La réforme APE préparée par le Ministre Jeholet est source de vives inquiétudes dans les différents secteurs du non-marchand, à la fois chez les travailleurs et les employeurs.

L’ASTRAC a participé à la rencontre organisée à Sambreville le 15 juin dernier, rencontre d’information mais aussi de confrontation des positions des différentes parties impliquées dans ou impactées par la réforme.
Nous n’en sommes pas sortis rassurés! Continue reading →

« Touche pas à mon asbl! »

La pétition « Touche pas à mon asbl! » permet à tout un chacun d’exprimer son attachement au principe que les asbl soient régies par une loi qui leur est propre, indépendante du code des sociétés commerciales.

L’ASTRAC vient de la signer et vous invite à le faire vous aussi!

Considérant que la majorité des asbl ont une activité « économique », le gouvernement fédéral prépare une intégration de la Loi de 1921 sur les asbl dans le Code des sociétés commerciales. Continue reading →

19/3 – Audition parlementaire

Ce 19 mars, les organisations représentatives des Centres culturels ont été auditionnées par la Commission culture.

Téléchargez le communiqué en format pdf.
Le dossier de presse est ici.

Le secteur des Centres culturels est en alerte.
Les complications engendrées par l’application du décret du 21 novembre 2013 dans un contexte budgétaire étriqué, mais aussi des signes politiques récents ont amené l’ACC et l’ASTRAC à réagir conjointement lors d’une journée de mobilisation sectorielle soutenue par plus de 30 professionnels en Centres culturels ainsi que des sympathisants du secteur.

Continue reading →