Le Covid Safe Ticket généralisé… un dangereux précédent

Rappeler nos valeurs et le sens de notre travail

Le Covid Safe Ticket (CST) conditionne l’accès à un certain nombre d’activités et/ou lieux à la preuve d’un vaccin, d’une immunisation récente ou d’un test négatif au Covid-19.

Ce vendredi 8 octobre, l’extension du Covid Safe Ticket (CST) aux lieux culturels entre autres a été approuvé par le Parlement bruxellois. Le parlement wallon suivra un peu plus tard.
En prévision des débats parlementaires, le mouvement Still Standing for Culture a voulu alimenter le débat public, quelle que soit l’issue des votes, en rédigeant avec plusieurs opérateurs culturels une carte blanche.

Les fédérations des Centres culturels, l’ACC et l’ASTRAC ont participé à la rédaction du texte qui combine arguments sanitaires, pragmatiques et de fond.
Il cherche avant tout à attirer l’attention sur les importants problèmes éthiques posés par ce dispositif en rappelant qu’il existe des moyens bien moins discriminants et moins attentatoires à la vie privée pour accueillir le public dans les meilleures conditions possibles.

En cette période troublée, où les valeurs fondatrices et les méthodes d’action Centres culturels subissent d’importantes pressions, nous pensons qu’il est fondamental de faire entendre notre voix, aujourd’hui, demain, dans les mois qui suivent. De rappeler que notre rôle est de faire culture avec et pour tous, dans un contexte d’ouverture à l’altérité, en cherchant à réduire les inégalités et à surmonter les divisions.

Pour prendre connaissance du texte de cette carte blanche qui a été relayé ce jeudi dans la presse, suivez le lien.

En 24 heures, plus de 400 organisations et lieux culturels et 1100 travailleurs du secteur ont adhéré à l’initiative.

Il est encore possible de le signer, soit au nom d’une organisation, soit en tant que travailleur·euse des arts et de la culture.
Les signatures sont régulièrement mises à jour sur le site de StillStanding.

Covid-19: Vos fédérations vous informent!

Cliquez sur la bannière pour consulter le portail.

MAJ le 19 octobre2021
> > Mesures à partir du 1er octobre
>> Élargissement de l’application du CST à Bruxelles à partir du 15 octobre


Face à la pandémie de Covid-19 et de ses répercussions importantes, les deux fédérations des Centres culturels se sont unies pour contribuer à fournir des réponses claires et vérifiées aux questions spécifiques du secteur sur les différents aspects de la crise, le confinement et le déconfinement.
L’Association des Centres culturels et l’ASTRAC ont mis en place une stratégie de communication coordonnée avec notamment un portail d’information commun, hébergé pour des raisons de facilité sur le site de l’ASTRAC. Continue reading →

Point de vue: « A l’essentiel : nous sommes des êtres de fiction ! »

Faire culture […] pour vivre, aimer
et continuer à commencer de changer de « Régime »
 

Ce point de vue est le texte d’une intervention du philosophe Luc Carton
au Théâtre royal La Monnaie, le 22 avril dernier.

Ouvrir les supermarchés, fermer les cinémas et les théâtres, les lieux de musique et les espaces publics, notamment, ça en dit long sur l’imaginaire des gouvernements, ou plutôt l’inconscient d’un « Régime », la structure même du « monde vécu »[1], comme en parlait Husserl, puis Habermas : une manière de gouverner sans partage, de prétendre représenter (être délégué) sans discuter de la représentation (regarder le monde), une non-vision du monde en action, un sens non reconnu à l’existence, le non-sens  imposé à nos existences.

Une relance sans horizon, une croissance sans but, des soins mais sans vision de la santé, des écoles de discipline(s) retranchées du monde, un monde à la découpe, des prisons en voie de développement, des hôpitaux trop pressés, des maisons de repos six pieds sous terre, déjà hors du monde, en-deçà du monde. Continue reading →

Il est urgent de déconfiner la culture!

Serons-nous entendus?

© CC Pont-à-Celles

Le CODECO de ce 23 avril, on nous l’annonçait il y a une semaine, comme un moment crucial qui donnerait enfin des perspectives au secteur culturel. On nous prévient depuis quelques jours de manière plus ou moins gentille qu’il nous décevra une nouvelle fois…

Alors, faudra-t-il s’étonner de cette colère qui gronde toujours plus fort, qui déborde et s’explose ? De tous ces acteurs qui décident de s’auto-confiner pour permettre que nous puissions enfin, de nouveau, faire société et partager notre humanité ? » Continue reading →

La vie culturelle, un droit fondamental

Communiqué de presse

À l’approche du CODECO du 14 avril, les fédérations du secteur culturel francophone s’adressent au Gouvernement fédéral pour rappeler – une nouvelle fois – que la vie culturelle est essentielle, même et surtout en temps de crise.
L’ASTRAC est co-auteure du communiqué.

télécharger le communiqué en format pdf

Depuis plusieurs mois, le secteur culturel exhorte le gouvernement à adapter sa stratégie sanitaire en rappelant son expertise en matière d’accueil des publics et de gestion des risques. Des études étrangères démontrent à suffisance la non-dangerosité des lieux culturels. Le secteur culturel a rappelé à maintes reprises que dans un contexte de crise sanitaire structurelle, les paramètres épidémiologiques ne peuvent plus à eux seuls déterminer la stratégie du gouvernement. Continue reading →

Bientôt un an de confinement, Still Standing #4 arrive.

Ce 13 mars aussi, faire culture: pour  une gestion de la crise sanitaire qui met l’humain au centre

 

À l’occasion de l’ « anniversaire du confinement », le mouvement Still Standing for Culture appelle les acteurs de la culture à se manifester de nouveau à travers des initiatives de toutes sortes pour contribuer à amplifier le débat public sur la gestion de l’épidémie du coronavirus.

 

Still Standing s’insurge contre les choix de société qui inspirent les stratégies sanitaires et revendique des rééquilibrages solidaires au lieu d’assouplissements pour la culture – mais aussi pour d’autres secteurs d’activité et aspects de la vie qui ont été mis sous cloche jusqu’à présent. Continue reading →