Infos Covid 19 – Confinement

dernière mise à jour le 4 novembre 2020
retour à l’entrée du portail

Contexte

Le vendredi 30 octobre, après une période d’assouplissement relatif, le gouvernement fédéral et les gouvernements des entités fédérées ont décidé, en Comité de concertation, de reconfiner le pays.
L’arrêté ministériel (AM) du 1er novembre 2020 qui en est sorti modifie et/ou complète l’AM du 28 octobre 2020 et prévoit des règles applicables à partir du lundi 2 novembre jusqu’au 13 décembre inclus.

Celles-ci ont eu pour effet de modifier le protocole de base pour le secteur culturel qui a été mis à jour le 3 novembre 2020 – voir ci-dessous.
Suite au reconfinement, l’enseignement fondamental et secondaire basculent en code rouge à partir du 16 novembre, avec une suspension des sorties scolaires.

Dispositions fédérales

Suite à l’AM du 1er novembre 2020, les établissements ou les parties des établissements relevant des secteurs culturel, festif, sportif, récréatif et évènementiel sont fermés pour le public (…). , sauf :

  • Les espaces extérieurs des parcs naturels et des musées en plein air (…)
  • Les bibliothèques, les ludothèques et les médiathèques
  • Les lieux culturels, pour ce qui concerne :
    • L’accueil des groupes d’enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis, dans le cadre des activités scolaires et extrascolaires de l’enseignement obligatoire ;
    • L’accueil des stages et activités organisés pour les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis ;
    • Les membres du personnel dans le cadre de leurs activités professionnelles.

Un maximum de 50 enfants jusqu’à l’âge de 12 ans accomplis peut assister à des activités dans un contexte organisé, en particulier par un club ou une association, toujours en présence d’un encadrant ou superviseur majeur.

Les camps, stages et activités sans nuitée, ainsi que les activités dans les plaines de jeux qui sont autorisés pour les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans doivent être organisées dans le respect du protocole applicable.
Ils peuvent rassembler un ou plusieurs groupes de maximum 50 personnes, comprenant les participants et les encadrants. Les personnes doivent rester dans leur groupe; les membres d’un groupe ne peuvent donc pas être mélangées avec ceux d’un autre groupe.

Les encadrants respectent dans la mesure du possible les règles de distanciation physique, en particulier le maintien d’une distance de 1,5 mètre entre chaque personne, et sont obligés porter le masque.

Ces dispositions sont sans préjudice des décisions éventuellement plus restrictives prises des autorités locales compétentes.

Précisions utiles

  • Les bibliothèques peuvent rester ouvertes, y compris les salles de lectures et EPN ; sauf à Bruxelles, où seul le prêt est autorisé jusqu’au 19 novembre.
  • Les répétitions et résidences d’artistes peuvent être considérée comme des activités professionnelles. Les dispositions spécifiques à appliquer sont précisées dans le protocole de base de la FW-B. Voir ci-dessous.
  • Le basculement de l’enseignement obligatoire en code rouge dès le 16 novembre aura pour effet de suspendre toute visite extra-muros. Ceci annule l’exception relative aux activités scolaires pour les enfants jusque 12 ans. (Voir aussi la page « Culture-école » de ce portail)

 

Nouveau protocole de base

Le protocole à destination des opérateurs culturels a été mis à jour.

Ce document rappelle les principes généraux et les mesures à appliquer dès qu’une activité est organisée.

Des contraintes nouvelles par rapport aux précédentes versions concernent notamment l’adoption obligatoire d’un protocole interne par chaque opérateur et les activités horeca bénéficiant d’une dérogation.

==> Le protocole comprend également des précisions relatives aux travail en présentiel des artistes dans les lieux culturels.

On y lit, notamment:

  • « … l’employeur ou le lieu culturel fournit … une attestation ou toute autre preuve confirmant la nécessité de leur présence sur le lieu de travail. »
  • « Le protocole interne du lieu culturel précise le déroulement des répétitions et résidences, en garantissant notamment le respect des distances d’1,5m, l’absence de public, etc.
  • « Dans le cas spécifique des résidences d’artistes, ces derniers sont amenés à travailler, vivre, dormir et manger ensemble. Ils doivent donc se considérer comme étant des contacts rapprochés. Il n’est pas autorisé de performer devant un public. »

Et aussi

Consultez également:

retour à l’entrée du portail