Brève du réseau 2015-2: perspectives politiques pour la Culture

banniere 2015-2

Objet: Opération « Bouger les lignes » – positionnement de l’ASTRAC
Date: 8 janvier 2015

Chers amis des Centres culturels,
Bonjour à toutes et à tous,

Vous avez probablement eu écho de l’opération « Bouger les lignes » lancée par la Ministre de la Culture, Joëlle Milquet, pour réfléchir, avec les acteurs de la culture, aux orientations des « politiques culturelles du XXIe siècle ».
Le 19 janvier dernier, au Théâtre National, la Ministre a présenté à un public nombreux d’opérateurs et d’acteurs culturels les grands axes de changements qu’elle propose d’explorer, en réponse aux changements de la société. Vous pouvez découvrir son discours dans son intégralité en format texte ou vidéo sur le nouveau site tracernospolitiquesculturelles.be ou lire les éléments que l’ASTRAC en a retenu sur notre site.

A notre Journée de rencontres professionnelles du 27 janvier, Thomas Prédour, conseiller au Cabinet Culture, a réexpliqué les ambitions de la Ministre et pris connaissance des attentes et interrogations des participants à la journée, exprimées sous la forme de messages pour la Ministre dans le cadre des ateliers de travail partagé.
Il a confirmé l’intention de la Ministre d’appliquer le décret sur les Centres culturels tout en insistant sur le contexte budgétaire très défavorable, contexte qui ne permet pas de garantir aujourd’hui le financement du décret à 100% et qui complique la conception d’un cadre financier pluriannuel pour les politiques à mener par le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
Il a souligné sa propre détermination de défendre les Centres culturels et nous a invité à participer activement à la concertation prospective qui sera mise en place par la Ministre.
 
Celle-ci sera lancée officiellement, ce samedi 28 février à 10h00 à Tour et Taxis dans le cadre de la Foire du livre de Bruxelles. Le site tracernospolitiquesculturelles.be permet de s’inscrire à l’événement ainsi qu’aux différents chantiers qui seront ouverts.
L’ASTRAC sera présente samedi et s’est inscrite à l’ensemble des chantiers afin de pouvoir suivre leur évolution de près et y relayer les attentes et les aspirations des équipes des Centres culturels.

Nos positionnements se dessineront:

  • à partir des valeurs et méthodes de notre secteur, telles qu’elles sont traduites dans le nouveau décret notamment;
  • dans le souci de contribuer à alléger les pressions et l’insécurité qui caractérisent le quotidien d’un nombre croissant de nos équipes;
  • dans un esprit de solidarité avec les autres acteurs de la culture: artistes, créateurs et autres professionnels de tous les métiers et de toutes les institutions, tous secteurs confondus;
  • et, enfin, en dialogue avec l’ACC – c’est la raison pour laquelle nous participerons, le jeudi 5 mars au Centre culturel de Tubize, à l’Assemblée générale extraordinaire de l’ACC qui servira à  définir, avec les membres de l’ACC, une stratégie en réponse au contexte politique actuel.

Nous invitons tous les professionnels du secteur à investir les espaces de concertation initiés par la Ministre.
Nous vous invitons également à nous communiquer vos observations et suggestions susceptibles de nourrir nos stratégies pour contribuer aux choix politiques ou pour y répondre.

Bien cordialement,

L’équipe de L’ASTRAC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *