Atelier 9: Droits culturels

Intitulé complet: Les droits culturels en pratiques! Une approche des grandes notions à travers de quelques méthodes et outils issus de l’expérience Paideia

Animateur: Anne Aubry (Réseau Culture 21)
Avec: Luc Carton (Inspection FWB)

Les droits culturels visent à garantir à chacun le droit de choisir et de vivre librement ses rapports à une ou des culturels et de les partager. Le décret du 21 novembre 2013 inscrit les droits culturels au cœur des missions des Centres culturels. Ils sont aujourd’hui à la fois le référentiel, la finalité et les moyens de leur action.

Chez nos voisins du sud, le Réseau Culture 21 développe depuis 2012, avec beaucoup de passion et d’expertise la recherche-action Paideia. Le but de celle-ci est d’analyser comment les droits culturels sont pris en compte et peuvent être promus dans les politiques de développement territorial, dont culturelles, et dans les pratiques des différents acteurs qui y sont associés. Paideia leur propose un cadre de travail collectif, très élaboré, qui leur permet d’aborder les droits culturels à partir de leurs vécus et de leurs expériences et d’aller plus loin dans leur mise en œuvre. Au lieu de principes désincarnés et abstraits, les droits culturels deviennent ainsi des repères pour observer, réfléchir, évaluer et repenser des pratiques.

L’ASTRAC suit les travaux du Réseau Culture 21 depuis un certain temps avec grand intérêt. Notre participation au Forum organisé récemment à l’occasion du 6e anniversaire de Païdeia a renforcé notre envie de partager…
Cet atelier sera l’occasion de présenter et de tester de manière ludique quelques méthodes et outils issus de la démarche. Il permettra au participants de découvrir ou de mieux appréhender les droits culturels et de trouver de l’inspiration pour les traduire et les faire vivre dans leurs pratiques.

Inscrivez-vous jusqu’au 22 janvier en complétant le formulaire ci-dessous.
Ou retournez au menu des ateliers ou au programme de la journée avec les informations pratiques.

Attention: 20 participants maximum!
En cas d’affluence, les inscriptions des professionnels du secteur des Centres culturels seront considérées comme prioritaires.