Nouvelles du CNS du 13 mai

Déconfinement de la culture : cultiver la patience…

Ces derniers jours, les cris d’alarme et les interventions publiques de toutes sortes à propos de l’urgence de redonner un horizon et des perspectives concrètes aux acteurs de la culture se sont multipliés. Une certaine conscience semble avoir été éveillée quant à l’importance de rendre à ceux-ci leur légitime place dans la reprise de la vie en société ou au moins, quant à la nécessité de donner aux plus fragilisés d’entre eux la possibilité d’éviter le naufrage.

« La culture joue un rôle essentiel dans notre société » a affirmé la Première Ministre Sophie Wilmès dans son communiqué de presse à l’issue du CNS de ce 13 mai, mais « elle entraîne souvent un brassage de monde pendant une durée plus ou moins longue » et donc des risques sanitaires particuliers qui doivent être pris en compte.

Permettre une relance de la vie culturelle alliant clarté, sécurité et qualité, tel est l’objectif des plans de déconfinement défendus ces dernières semaines par toute une série de fédérations professionnelles du monde culturel (dont celles des Centres culturels) à la demande de la Ministre de la Culture de la FWB Bénédicte Linard. Sur la base de ces plans, la Ministre a formulé un protocole global tenant compte des différents types d’activités proposés par les secteurs culturels, protocole qu’elle a partagé avec son homologue flamand, accompagné de propositions pour mieux soutenir les acteurs culturels mis en danger par la crise.
Des avancées ont donc été réalisées : les Communautés flamande et française ont pu se mettre d’accord sur un protocole concerté avant la réunion du Conseil national de sécurité.

Mais la presse nous avait prévenus la veille : aucun vrai plan de déconfinement pour la culture ne serait communiqué à l’issue de la réunion de celui-ci du 13 mai.
Ce qui s’est confirmé : en dehors de l’annonce ferme que « tout événement de type culturel, sportif, récréatif seront interdits jusqu’au 30 juin » la Première Ministre ne nous a rien appris de neuf sur les perspectives pour les acteurs culturels.

On nous explique que le plan de déconfinement concerté entre la Flandre et la FWB doit maintenant être validé par les autres entités et soumis au GEES, le groupe d’experts en charge de l’« exit strategy ». Ces étapes sont inscrites à l’agenda des jours qui viennent et la Première Ministre a promis que les décisions seront communiquées dès qu’elles seront prises.
Notre patience, serait-elle bientôt récompensée ? Attendons voir…

Pour rappel, comme nous le savions déjà, le 18 mai, les musées et certains bâtiments historiques pourront rouvrir, à condition de mettre en place une billetterie en ligne ou des réservations par téléphone ainsi que les mesures de distanciation sociale. Les bibliothèques sont soumises à ces mêmes conditions pour l’accueil des publics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.