Pourquoi?!?

« Tout ce qui dégrade la culture raccourcit les chemins vers la servitude » – Albert Camus, 1951

La décision brutale, arbitraire et infondée du Codéco du 22 décembre de fermer les lieux culturels nuit gravement à la santé de notre secteur mais aussi et surtout à la santé de notre démocratie et donc à celle de toute la population. Ses conséquences risquent de se faire sentir pendant longtemps encore.

L’ASTRAC ne peut que soutenir les différentes initiatives des acteurs culturels et de leurs représentants pour crier leur exhaustion, leur révolte, leur tristesse, leur inquiétude profonde et pour obtenir réparation.

Nous poursuivrons notre combat, aux côtés des autres fédérations culturelles, afin de défendre le respect de nos droits fondamentaux dont culturels, plus essentiels que jamais en temps de pandémie.

Nous ferons partie des fédérations qui rencontreront le Ministre de la Santé Frank Vandenbroucke, mardi.
Avant cela, nous serons présents à la manifestation de ce dimanche 26 décembre à Bruxelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.