Rapport de la rencontre du 20 novembre à Dison

logo-plate-forme

L’ASTRAC s’est rendue à Dison pour la seconde des quatre rencontres de la Plateforme consacrées à l’analyse partagée. Une vingtaine de professionnels en Centres culturels, pour la plupart issus de la Province de Liège, nous y ont rejoint.
Cette rencontre était animée par Sabine Lapôtre (Centre culturel de Walcourt) et Pierre Fasbender (Centre culturel de Habay).

Le traditionnel tour de table de présentation a permis à chacune et chacun d’évoquer en quelques phrases l’état d’avancement de l’analyse partagée dans son Centre culturel et son état d’esprit par rapport à la démarche. Il fut suivi du témoignage de Bernard Michel (Centre culturel de l’Entité fossoise) qui a contribué à dédramatiser l’analyse partagée en invitant les participants à s’inspirer sans modération d’outils et méthodes existants déjà dans les Centres culturels. Notons que le Centre culturel de Fosses a déposé son dossier de contrat-programme en juin dernier. La brochure « We want you » présente les résultats de l’analyse partagée à Fosses-la-Ville.

Après ce témoignage et les questions-réponses s’y rapportant, les participants à la rencontre se sont répartis en sous-groupes pour des échanges ciblées sur les questions suivantes:
– Quelles sont les étapes de l’analyse partagée?
– Quelles techniques/activités se prêtent bien pour rencontrer les gens, (associations, institutions, écoles, …)?
– Dans notre action existante (au Centres culturels), quels sont les projets qui peuvent nourrir l’analyse partagée?

Merci à Jérôme Wyn et à toute l’équipe du Centre culturel de Dison pour son accueil et sa participation active à la rencontre.
Merci à Bernard Michel pour son témoignage et les conseils et les outils partagés.

Cliquez pour agrandir les images.

Liesbeth Vandersteene, directrice de l’ASTRAC, Pierre Fasbender (Centre culturel Habay) et Sabine Lapôtre (Centre culturel Walcourt)

P1000235

les participants

P1000243

travail d’échange en binôme

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *