Tag archives: Bénédicte Linard

Point de vue: « Pas peur de se réinventer, juste besoin de perspectives! »

Comment faire de la distanciation physique quand notre métier c’est le partage, le mélange et la proximité émotionnelle ? 

Ceci est un Point de vue de Fabrice Laurent et de l’équipe de l’Eden, Centre culturel de Charleroi

Trois fois rien !

Il y eut d’abord un choc, celui de l’arrêt brutal de toutes les activités.
Il y eut ensuite, le confinement et son décompte macabre.
Il y eut enfin des reprises, progressives…

Et pendant ce temps, RIEN pour la culture si ce n’est l’assourdissant silence du vide.
Jour après jour, semaine après semaine, nous attendions des nouvelles pour vous écrire, vous dire qu’on pense bien à vous et vous annoncer les modalités de reprise.
En attendant, les équipes ont travaillé d’arrache-pied à l’élaboration d’une saison que l’on espère pouvoir vous dévoiler sous peu. Les contacts ont été pris, les confirmations se sont succédées… et toujours RIEN. Pas de perspectives, même lointaines, pour un déconfinement du secteur culturel.

Alors, on s’est dit que, cette fois, on n’allait plus attendre, qu’on allait vous écrire pour vous dire qu’évidemment, on a très envie et hâte de vous retrouver mais pas dans n’importe quelles conditions, ni à n’importe quel prix.

Si la relance de la vie culturelle doit être pensée et organisée dans la plus grande cohérence possible avec la reprise des autres aspects de la vie en société, elle doit aussi l’être en respect avec les équipes ainsi que tou·te·s les partenaires et artistes avec lesquel·le·s nous composons nos saisons.

Comment faire de la distanciation physique quand notre métier c’est le partage, le mélange et la proximité émotionnelle ? 

Nous sommes prêt·e·s à nous réinventer, à évoluer et à trouver de nouvelles manières de faire ville ensemble avec vous. Mais pour cela, il nous faut un cadre, des perspectives, un horizon. Et à ce jour… toujours RIEN !
Si on veut pouvoir continuer à travailler et exercer un rôle social, socio-culturel, dans la cité, on a besoin d’un cadre. On a besoin de perspectives. On a besoin d’horizons !
En attendant que les autorités se décident à décider, nous continuons d’avancer dans l’espoir de vous retrouver prochainement !

L’équipe de l’Eden

Ce texte et cette vidéo sont à consulter également sur la page d’accueil du site de l’Eden.

Les points de vue des professionnels en Centres culturels ou qui traduisent des aspects de leurs réalités professionnelles sont les bienvenus!
N’hésitez pas à nous les envoyer.

Nouvelles du CNS du 13 mai

Déconfinement de la culture : cultiver la patience…

Ces derniers jours, les cris d’alarme et les interventions publiques de toutes sortes à propos de l’urgence de redonner un horizon et des perspectives concrètes aux acteurs de la culture se sont multipliés. Une certaine conscience semble avoir été éveillée quant à l’importance de rendre à ceux-ci leur légitime place dans la reprise de la vie en société ou au moins, quant à la nécessité de donner aux plus fragilisés d’entre eux la possibilité d’éviter le naufrage.

« La culture joue un rôle essentiel dans notre société » a affirmé la Première Ministre Sophie Wilmès dans son communiqué de presse à l’issue du CNS de ce 13 mai, mais « elle entraîne souvent un brassage de monde pendant une durée plus ou moins longue » et donc des risques sanitaires particuliers qui doivent être pris en compte. Continue reading →

Penser l’après-confinement dès aujourd’hui

Pour une reprise progressive de l’action des Centres culturels et des petits lieux de diffusion.

Une nouvelle phase de notre vie avec le coronavirus est amorcée.
Le 30 avril dernier, l’ASTRAC, l’ACC et ASSPROPRO ont participé à un groupe de travail mis sur pied par le Cabinet de la Ministre de la Culture Linard dans le cadre de ses réflexions sur le déconfinement de la vie culturelle.

Pour rappel, il revient au Gouvernement fédéral de définir les conditions et les modalités du redémarrage de la vie en société dans ses différents aspects et celui-ci a confirmé, après la réunion du Conseil National de Sécurité du 6 mai, que les lieux festifs, récréatifs et culturels restent fermés au public jusqu’à nouvel ordre.
Cela n’empêche évidemment pas les acteurs de la culture et leurs représentants de commencer à se projeter dans des processus de déconfinement…
Les mesures de précaution sanitaires ont paralysé une grande partie de la vie culturelle, avec des conséquences importantes pour les opérateurs et les différents travailleurs de la culture, conséquences qui risquent de s’aggraver encore avec le temps. Leur premier besoin aujourd’hui porte sur des perspectives claires, pour le court et le moyen terme – impossible sans cela de penser leur avenir, de faire des choix de gestion pertinents, de se réinventer, aussi pour répondre à des besoins de la société nés de la crise ou renforcés par celle-ci.

Continue reading →

« Mme la Ministre… » – 2

Le 28 janvier dernier, les professionnels en Centres culturels se sont adressés à la Ministre de la Culture.

Chaque semaine de ce mois de mars, nous faisons un focus sur un courrier marquant, témoin des réalités, des attentes et des aspirations du secteur.
En ces jours d’attente de perspectives meilleures, ce deuxième courrier met en lumière les inquiétudes des équipes nées du sous-financement prolongé du secteur.

Cliquez sur l’image pour découvrir la suite de courrier en téléchargeant le document en format pdf.
Suivez le lien pour en savoir plus sur cette initiative et découvrir d’autres courriers.

Lettres à Bénédicte Linard

« Afin de pérenniser notre action, il nous faut des marques de soutien de votre part et surtout, des certitudes…« 

Le 28 janvier dernier, à Wépion, les professionnels en Centres culturels se sont adressés à la nouvelle Ministre de la Culture. Avec passion, sérieux, franchise, humour et surtout, beaucoup d’espoir…

Si vous étiez parmi ceux qui ont assisté à la clôture en plénière de la Jpro2020, vous vous souviendrez certainement de l’exercice un peu particulier que l’ASTRAC y a proposé aux participants: la rédaction de lettres à la nouvelle Ministre de la Culture, Bénédicte Linard. Pour dépasser le niveau de l’expression individuelle, chaque lettre devait être écrite à quatre mains, une personne pour l’introduction, deux pour le corps de la lettre et une pour la conclusion. Le contenu était laissé au libre choix des auteurs, la seule consigne étant de traduire son propre quotidien professionnel, d’écrire ses attentes et ses aspirations pour la législature. Le tout en quatre fois quatre minutes…

Le résultat dépassa largement les attentes! A la fin du temps imparti, 82 lettres ont pu être récoltées, un instantané de l’état des forces vives des Centres culturels, des témoignages captivants et solidement ancrés dans les réalités des équipes.

Aujourd’hui, l’équipe de l’ASTRAC a terminé la lecture de l’ensemble de ces courriers ; elle s’est nourrie de ces paroles de joie, de conviction comme d’inquiétude. Évocations du bonheur de travailler sur le terrain, mais aussi affirmations d’un important besoin de reconnaissance, constats voire dénonciations de la surcharge administrative et bien sûr, du manque de financement persistant avec toutes ses conséquences. Continue reading →