Infos covid-19 – travailleur malade ou présumé infecté

dernière mise à jour le 8 mai 2020
retour à l’entrée du portail

Travailleur malade du coronavirus

Lorsqu’un travailleur est empêché de travailler en raison d’une maladie due au coronavirus, il se trouve en situation d’incapacité de travail.
Ce sont les règles ordinaires en matière d’incapacité (salaire garanti, mutualité,…) qui s’appliquent.
Dans ce cas, le travailleur en incapacité de travail aura donc droit pendant une certaine période à une rémunération garantie à charge de son employeur.

En aucun cas, le travailleur ne peut se rendre au travail!

 

Travailleur placé en quarantaine

L’INAMI a élaboré des certificats médicaux différents qui seront donnés aux travailleurs selon que ceux-ci sont en incapacité de travail ou en quarantaine.
Suite à cette différenciation, le travailleur sous certificat de quarantaine devra rester chez lui, sans être considéré comme étant en incapacité de travail. Dans la mesure où le télétravail est possible, il devra donc travailler à la maison. Si cela n’est pas possible, l’employeur pourra le renseigner au chômage temporaire pour force majeure sur base du certificat.
Vous trouverez une actualité sur le sujet sur le site de la CESSoC et sur site de l’INAMI.

 

Autres cas de figure

D’autres cas de figure en lien avec la situation d’épidémie peuvent soulever des questions: un travailleur se trouve coincé à l’étranger et ne peut retourner chez lui, un travailleur se rend au travail mais présente des signes de maladie, …

Des réponses et d’autres informations utiles sur différents aspects du droit du travail se trouvent sur le site du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale.

retour à l’entrée du portail