Sauvez Propulse!

L’ASTRAC soutient les revendications d’ASSPROPRO

La Fédération Wallonie-Bruxelles a ouvert un chantier pour repenser le festival Propulse, la vitrine annuelle des arts de la scène.
Dans l’attente de la définition d’un nouveau format, l’édition 2020 a été allégée: au lieu de 5 jours de visionnement, toutes disciplines confondues, une seule journée est proposée ce 3 février, dédiée à la musique classique.

Avec ASSPROPRO, partenaire officiel de Propulse depuis sa création, nous regrettons cette mise au régime d’un festival unique en son genre et d’une importance cruciale pour les Centres culturels, notamment ceux de plus petite taille et/ou situés dans les zones plus éloignées de Bruxelles (consultez, à ce sujet, le Point de vue écrit par Laurent Habran).
Il est fondamental que le « chantier Propulse » puisse avancer rapidement et dans la plus grande transparence possible pour aboutir à une solution pérenne et concertée.

L’ASTRAC appelle les services du gouvernement à prendre en compte les aspirations des programmateurs, telles qu’exprimées lors des évaluations réalisées récemment avec ASSPROPRO.
Pour en savoir plus sur les positions et les revendications d’ASSPROPRO, téléchargez le tract « Sauvez Propulse ».
Pour soutenir la campagne, imprimez et diffusez le document ou portez le badge que vous pouvez obtenir auprès de ASSPROPRO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.