Tag archives: rencontres pro

En route pour la nouvelle saison avec l’ASTRAC…

À vos agendas!

La rentrée est là; croisons nos doigts pour que l’automne et l’hiver à venir ne soient pas trop impactés par les aléas sanitaires…
Avant que vos agendas ne soient définitivement bouclés, prenez bien note des rendez-vous que vous nous proposons pour allier, après ces longs mois troublés et troublants, plaisir, recul et inspiration, entre professionnel·le·s en Centres culturels et acteurs « proches ».

  • Le mardi 16 novembre, l’ASTRAC et la Plateforme d’observation des droits culturels organisent une journée d’échanges et de travail autour des droits culturels aux Abattoirs de Bomel à Namur.
    Ce sera la première d’un cycle de 5 rendez-vous pour traduire, mettre en pratiques et partager les droits culturels en expérimentant la démarche « Paideia » entre acteurs de terrain de tous azimuts.
    Bientôt des informations et un programme détaillés; en attendant, il est déjà possible de s’inscrire par mail. (Il n’est pas indispensable de participer au cycle complet.)

Continue reading →

Retour sur l’AG du 10 juin 2021

Merci à celles et ceux qui soutiennent notre asbl!

Une petite cinquantaine de membres de l’ASTRAC se sont réuni·e·s en Assemblée générale ce jeudi 10 juin pour deux réunions consécutives.
C’est avec le plus grand plaisir que nous nous sommes rassemblé·e·s en présentiel  dans les locaux – tout nouveaux tout beaux – de la Maison rurale de Fosses-la-Ville.

 

Merci au Centre culturel de l’Entité fossoise pour son accueil aussi chaleureux qu’impeccable!
Merci aussi à
Le bouton asbl – Compagnie théâtre poétique qui grâce à ses interventions en « Brigade Hygiénique » nous a permis de vivre les contraintes sanitaires en poésie et en humour…

La rencontre s’est déroulée en trois temps:

  • en Assemblée générale extraordinaire en vue d’une modification des statuts de notre ASBL. Consultez les nouveaux statuts ici.
  • en Assemblée générale statutaire, pour faire le bilan de l’année 2020 (le RA et une présentation PowerPoint sont ici; les Comptes après affectation suivront), accueillir les nouveaux membres, présenter les orientations pour l’exercice en cours (Perspectives et Budget 2021)et renouveler le CA ainsi que les vérificateurs aux comptes.
  • plus librement, lors d’un moment d’échanges sur les réalités des équipes des Centres culturels à partir des résultats de l’enquête «Comment allez-vous? », réalisée fin 2020 auprès des 1300 professionnel.le.s du secteur.
    Deux thématiques d’actualité ont été abordées au regard de l’expérience Covid: le télétravail et les nouvelles manières de faire liens.
    Les échanges nous permettront de compléter et d’actualiser les résultats de l’enquête qui seront publiés dès que possible. À suivre!

10/6: Assemblée générale de l’asbl ASTRAC

Notre AG est ouverte à tous les professionnels en Centres culturels!

L’Assemblée générale de l’asbl ASTRAC se tiendra le jeudi 10 juin 2021.
Bloquez dès à présent la date dans vos agendas !

Cette année encore, à l’ASTRAC, la pandémie nous impose de réfléchir à la meilleure manière d’organiser notre AG afin de pouvoir garantir, dans la mesure du possible, la sérénité, l’efficacité et la convivialité de la réunion.

Pour cette raison, notre AG prévue initialement le 27 mai a été reportée, en espérant qu’elle puisse se faire en présentiel; prenez bien note du changement de date.
Si les conditions sanitaires nous l’imposent, la réunion se tiendra en visioconférence.
Toutes les précisions seront communiquées aux membres ultérieurement.

Tous les professionnels des Centres culturels conventionnés, concertations et réseaux du secteur, tous métiers confondus, peuvent devenir membre de notre asbl.
Pour la représentativité de notre action de défense du secteur, la légitimité de notre fédération au regard du Décret et la richesse des projets que nous portons, il est important qu’un maximum d’équipes des Centres culturels soient représentées par au moins une personne.
Il est encore possible de nous rejoindre !
Contactez-nous pour plus d’information, pour introduire ou renouveler votre candidature.

« Mme la Ministre… » – 2

Le 28 janvier dernier, les professionnels en Centres culturels se sont adressés à la Ministre de la Culture.

Chaque semaine de ce mois de mars, nous faisons un focus sur un courrier marquant, témoin des réalités, des attentes et des aspirations du secteur.
En ces jours d’attente de perspectives meilleures, ce deuxième courrier met en lumière les inquiétudes des équipes nées du sous-financement prolongé du secteur.

Cliquez sur l’image pour découvrir la suite de courrier en téléchargeant le document en format pdf.
Suivez le lien pour en savoir plus sur cette initiative et découvrir d’autres courriers.

Lettres à Bénédicte Linard

« Afin de pérenniser notre action, il nous faut des marques de soutien de votre part et surtout, des certitudes…« 

Le 28 janvier dernier, à Wépion, les professionnels en Centres culturels se sont adressés à la nouvelle Ministre de la Culture. Avec passion, sérieux, franchise, humour et surtout, beaucoup d’espoir…

Si vous étiez parmi ceux qui ont assisté à la clôture en plénière de la Jpro2020, vous vous souviendrez certainement de l’exercice un peu particulier que l’ASTRAC y a proposé aux participants: la rédaction de lettres à la nouvelle Ministre de la Culture, Bénédicte Linard. Pour dépasser le niveau de l’expression individuelle, chaque lettre devait être écrite à quatre mains, une personne pour l’introduction, deux pour le corps de la lettre et une pour la conclusion. Le contenu était laissé au libre choix des auteurs, la seule consigne étant de traduire son propre quotidien professionnel, d’écrire ses attentes et ses aspirations pour la législature. Le tout en quatre fois quatre minutes…

Le résultat dépassa largement les attentes! A la fin du temps imparti, 82 lettres ont pu être récoltées, un instantané de l’état des forces vives des Centres culturels, des témoignages captivants et solidement ancrés dans les réalités des équipes.

Aujourd’hui, l’équipe de l’ASTRAC a terminé la lecture de l’ensemble de ces courriers ; elle s’est nourrie de ces paroles de joie, de conviction comme d’inquiétude. Évocations du bonheur de travailler sur le terrain, mais aussi affirmations d’un important besoin de reconnaissance, constats voire dénonciations de la surcharge administrative et bien sûr, du manque de financement persistant avec toutes ses conséquences. Continue reading →