24 novembre: manif du non- marchand

Les organisations syndicales ont déposé un préavis de grève en vue de couvrir la participation à une manifestation nationale le 24 novembre prochain.

C’est dans l’ensemble des commissions paritaires du secteur que le préavis a été déposé, pour permettre à un maximum de travailleurs de montrer leur désaccord avec l’austérité et défendre les cahiers de revendications non marchands.

Dans les secteurs du non-marchand, les accords sociaux sont négociés de manière pluriannuelle. Syndicats, employeurs et gouvernements prennent des dispositions en matière de conditions de travail et de rémunération. Les derniers accords datent de plusieurs années et des cahiers de revendications et listes de priorités à discuter ont été soumis aux différents gouvernements il y a plusieurs mois, à la fois par les syndicats et les fédérations d’employeurs.

Les budgets prévus ces dernières semaines par les différents gouvernements ne semblent pas avoir prévu d’enveloppes pour permettre une relance des négociations, malgré l’annonce, en début de mandature que 2017 pourrait être l’année d’un nouvel accord.

Avec la manifestation du 24 novembre, les syndicats, réunis en front commun, souhaitent rappeler leur revendications aux gouvernements. Celles-ci portent sur la création de nouveaux emplois, une amélioration des conditions salariales et une plus grande qualité de travail et de vie.

Pour plus d’informations, consultez le communiqué de presse de la CNE et/ou le tract de la FGTB.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *