Financement du décret… nouvelles

2016-20

objet: Premières balises pour le financement du décret
date: 30 novembre 2016

Chers amis des Centres culturels,
Bonjour à toutes et à tous,

Certains d’entre vous l’ont déjà appris via l’article publié le 18 novembre sur notre site ou le courrier récent de l’ACC à ses membres: la Ministre Alda Greoli a fixé les premières balises pour le financement du décret dans un cadre budgétaire restreint.
Il nous semble utile aujourd’hui de contextualiser les premières informations diffusées sur ce sujet, tout en partageant celles-ci avec un maximum de professionnels du secteur.

Pour rappel, le 10 novembre dernier, nous avons rencontré la Ministre et ses conseillers pour aborder à nouveau la question du financement du décret et connaître les décisions du Gouvernement relatives aux Centres culturels suite au conclave budgétaire. L’ASTRAC faisait partie d’une délégation du secteur rassemblant également des représentants de la Commission des Centres culturels (3C), de l’ACC  et de l’Administration.
Ajoutons également que cette rencontre s’inscrivait dans une histoire: celle des travaux et échanges du « groupe de travail » mis en place par Joëlle Milquet à la fin de 2015 pour étudier  l’application du décret avec un financement réduit. Contactez-nous pour recevoir notre résumé des réflexions de ce groupe complété de nos positions.

Lors de la rencontre du 10 novembre, la Ministre Greoli nous a annoncé qu’une enveloppe complémentaire de 400.000€ a été réservée pour les Centres culturels sur les crédits 2017.
Cette enveloppe permettra de commencer à financer le nouveau décret, moyennant un plafonnement des subventions et un étalement de leur progression. Un même scénario basé sur ces deux principes sera suivi pendant cette législature pour l’ensemble du secteur.
A court terme, les trois reconnaissances octroyées en janvier dernier (dossiers des Centres culturels de l’Entité fossoise, Jodoigne-Orp-Jauche et Leuze-en-Hainaut) seront enfin formalisées par la signature de contrats-programmes.
Aucune nouvelle mesure d’économie ne sera appliquée sur le secteur en 2017 mais la réduction des subventions de 1% décidée en 2015 ne sera pas annulée.

Consultez l’article sur notre site pour plus de détails sur les intentions de la Ministre relatives au décret – telles que nous pensons pouvoir les traduire…

En effet, depuis le 10 novembre, nous avons dû constater que les décisions annoncées peuvent se prêter à des interprétations divergentes et nécessitent des éclaircissements.
Indépendamment de cela, de nombreuses questions subsistent à propos de la déclinaison des grandes lignes du scénario de financement retenu et sur les possibilités pour mieux soutenir les Centres culturels et faciliter l’application du décret.
Avec l’ACC, nous avons donc demandé au Cabinet de poursuivre les échanges afin de pouvoir clarifier un maximum de choses dès que possible.
Nous ne manquerons pas de vous tenir informés.
D’ici là, nous vous encourageons à nous faire parvenir vos questions et vos réactions susceptibles de nourrir nos réflexions et nos interpellations.

Nous profitons de ce message pour vous rappeler le Café citoyen que l’ASTRAC organisera dans le cadre de la Journée de rencontres professionnelles du 12 janvier pour échanger et se positionner ensemble sur les défis de l’application du décret avec un financement réduit. Les inscriptions sont ouvertes!

Bien cordialement,
L’équipe de L’ASTRAC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *