Bouger les lignes – 4

Premiers résultats de la Coupole « Artiste au centre » – Rapport intermédiaire – Nouvelles mesures – Contribution des secteurs socioculturels à la suite des travaux

téléchargez la réaction de huit fédérations socioculturelles

Ce samedi 26 octobre au Théâtre de Namur, la Ministre Joëlle Milquet a présenté, à l’occasion de la rentrée culturelle, l’état d’avancement de l’opération Bouger les lignes et notamment de la coupole « Artiste au centre ».
Après 6 mois de travail, cette coupole est arrivée à la mi-chemin de son parcours. Elle résume ses principales conclusions dans deux documents; une longue synthèse des réflexions et échanges et une note plus concise avec les priorités de la Coupole. Les deux rapports présentent les points de vue « des artistes » sur un ton revendicatif. Sans attendre la clôture des travaux prévue en décembre de cette année, la Ministre a annoncé, ce samedi, quelques premières mesures pour rencontrer les attentes des artistes.

L’ASTRAC a participé activement aux rencontres de plusieurs ateliers organisés par la coupole, avec ses collègues de l’ACC et d’autres secteurs proches: ASSPROPRO, la FPCEC, etc.
Ensemble, nous nous sommes interrogé quant à la méthode de travail adoptée dans ces ateliers qui n’ont pas permis de construire un véritable dialogue entre les différents acteurs culturels – artistes, institutions, professionnels, fonctionnaires, autres citoyens – ni de formuler des propositions positives qui surmontent les partis pris de départ: opposition infructueuse entre artistes et opérateurs, absence d’une vision participative de la culture et des principes fondateurs de la démocratie culturelle.
Avec les différentes fédérations membres de la plateforme des secteurs socioculturels, nous avons alerté la Ministre Milquet à la nécessité d’associer nos secteurs de manière plus étroite à l’opération Bouger les Lignes. Vous pouvez consulter notre appel ici.
Nous partageons évidemment les aspirations des artistes à un statut et à des conditions de travail et de vie basées sur la reconnaissance de leur rôle singulier et crucial dans la société.
Rappelant que le travail artistique prend forme grâce aux synergies avec les autres métiers de la culture, plusieurs de nos fédérations ont rédigé une réaction commune comprenant plusieurs propositions pour la suite des travaux de la Coupole « Artistes au centre ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *