Brève du réseau 2014 – 7 : deux appels …

Banniere-breve-2014-7

Objet: deux appels à votre solidarité pour la défense de la culture
date: 11 avril 2014

Chers amis, professionnels en Centres culturels,
Bonjour à toutes et à tous,

La culture est l’une des plus grandes richesses de l’Europe, mais aussi la richesse qu’elle défend le moins bien”.
C’est avec ce constat que Martin Schulz, Président du Parlement européen a ouvert son speech prononcé il y a quelques jours au Forum de Chaillot à Paris. Vingt ministres européens en charge de la culture et des commissaires de l’Union s’y sont réunis les 4 et 5 avril pour réfléchir, avec les artistes et les autres acteurs culturels, à l’avenir et la place de la culture au sein de l’Europe.
Une prise de conscience serait-elle donc en train de se produire à l’approche des élections européennes?
Ayons bon espoir!
Au moins, Chaillot aura été l’occasion d’insister sur les dégâts provoqués par les coupes budgétaires au sein du secteur culturel et de rappeler le rôle vital de la culture dans une Europe démocratique et riche de diversité. “Notre” Ministre Fadila Laanan y a même plaidé pour la nécessité, face aux tendances au repli qui se manifestent dans plusieurs pays, d’investir davantage dans des politiques culturelles basées sur l’accès et la participation à la culture de tous.
Ceci dit, les principaux axes de la réunion semblent avoir porté sur le soutien aux industries culturelles, la défense de la création face aux défis de l’ère numérique (entre autres via le droit d’auteur) et les échanges artistiques en Europe.

La sensibilisation des citoyens et des décideurs au rôle fondamental, à la singularité et aux besoins du secteur culturel et de ses différents acteurs est un enjeu que la crise remet au centre de nos priorités.
Près de chez nous, deux campagnes méritent votre attention particulière.

En Fédération Wallonie-Bruxelles, une série d’associations professionnelles et représentatives du secteur culturel – dont l’ASTRAC – s’insurgent contre les nouvelles règles en matière d’accès au chômage pour les artistes et les techniciens des arts de la scène et contre la stagnation des subventions.
Une pétition a été lancée qui a déjà recueilli quelque 1400 signatures. Plusieurs initiatives sont proposées pour renforcer son impact: la diffusion du texte de l’appel dans les lieux culturels, sa lecture à haute voix avant les représentations accompagnée d’un appel à la signature, la distribution et le port d’un badge symbole de la campagne.
En tant que co-auteur de la pétition, l’ASTRAC ne peut que vous inviter à soutenir la campagne.
Pour lire et signer la pétition en ligne ou pour contacter les auteurs afin d’obtenir plus de renseignements, cliquez ici.

Une initiative plus transversale pour protester contre les conséquences de l’austérité qui frappent la culture au niveau européen est portée par le collectif Pas en notre nom sous l’intitulé “Sauvez la culture, stop aux réductions budgétaires”.
Une journée de solidarité vient d’être organisée à Anvers, avec des artistes belges et internationaux. Un texte sous forme de manifeste dénonce les politiques culturelles néolibérales et appelle à un “printemps culturel européen”, défendant “la possibilité d’une Europe entièrement différente, unie dans une culture de solidarité et de justice sociale”.
Ce texte, proposé également comme pétition en ligne et soutenu par plus de 1600 personnes, est à lire et à signer ici.
L’ASTRAC vient de se mettre en relation avec les auteurs afin de réfléchir à la meilleure formule pour venir en appui de la campagne. Nous vous tiendrons au courant.

Bien cordialement,

L’équipe de l’ASTRAC