Nouvelles du réseau des chargé·e·s de comm’

Une journée pour découvrir la Maison Folie et pour continuer à faire vivre le réseau

Le réseau des chargé·e·s de comm’ animé par les fédérations ACC et ASTRAC se réunit dorénavant deux fois par an.
Ce mardi 23 avril, il s’est rendu à Mons pour sa journée de rencontre semestrielle. L’occasion pour les participant·e·s de (re)voir leurs homologues de travail mais aussi de découvrir le projet passionnant de la Maison Folie.

Située en centre-ville, la Maison Folie est un lieu culturel et citoyen situé dans une ancienne école appartenant à la Ville de Mons et gérée par MARS – Mons arts de la scène, un opérateur culturel spécialisé en arts de la scène.

          

 

Accompagné par Tristan, chargé de l’accueil citoyen, nous avons commencé la journée par une visite du lieu et de ses nombreuses salles. Tristan nous a parlé des projets en cours, y compris le déménagement imminent pour cause de travaux énergétiques, et de la philosophie derrière ce lieu structuré par les principes de la gouvernance partagée. Ensuite c’est Marc, chargé de communication, qui a présenté les moyens mis en place pour toucher les différents publics à travers la comm’.

Nous avons été séduit·e·s par la résilience et l’optimisme des équipes de professionnel·le·s et de bénévoles qui travaillent main dans la main au quotidien: « Nous voyons chaque projet comme un écosystème. Si une plante fane, elle retourne à la terre et une autre poussera. »

Après un lunch au soleil dans la cour intérieure, nous avons pu partager entre chargé·e·s de comm’ nos besoins et nos envies pour le réseau. Via différents canaux et approches, nous avons défini ensemble les lignes directrices des prochaines rencontres et ateliers. Le tout dans une ambiance conviviale et constructive.

Rendez-vous au mois d’octobre pour la prochaine journée de rencontre du réseau qui aura pour thème « Apprendre à utiliser ChatGPT pour la communication ».
Plus d’informations en temps voulu.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.