Tag archives: décret

Point de vue: “Lettre à Caroline Désir, Ministre de l’Éducation”

Ce Point de vue a été rédigé par Pascale Piérard du Centre culturel Ourthe et Meuse.

Nous l’avons illustré avec une photo de l’annonce “Je viens voir!” publiée ce jour dans le journal De Standaard par plusieurs organisations et lieux culturels flamands pour demander la reprise des représentations scolaires.

Madame la Ministre,

C’est la rentrée culturelle et le covid19 est là.

Nous ne savons rien sur lui, si ce n’est ce qu’on en dit depuis quelques mois.
Vous en savez sans doute un peu plus que nous, même si vous aussi, vous naviguez à l’aveugle pour certains aspects de la vie avec ce virus.

Depuis mars, une fois l’énorme étonnement, les peurs et l’arrêt forcé dépassés, nous, les Centres culturels de la FWB, avons continué vaille que vaille à garder le lien avec des citoyens, à rencontrer les artistes et à les inviter à prester dans des conditions inconfortables.
Nous avons essayé de poursuivre ces questionnements permanents et citoyens avec les hommes et les femmes qui font société. Continue reading →

“Mme la Ministre…” – 2

Le 28 janvier dernier, les professionnels en Centres culturels se sont adressés à la Ministre de la Culture.

Chaque semaine de ce mois de mars, nous faisons un focus sur un courrier marquant, témoin des réalités, des attentes et des aspirations du secteur.
En ces jours d’attente de perspectives meilleures, ce deuxième courrier met en lumière les inquiétudes des équipes nées du sous-financement prolongé du secteur.

Cliquez sur l’image pour découvrir la suite de courrier en téléchargeant le document en format pdf.
Suivez le lien pour en savoir plus sur cette initiative et découvrir d’autres courriers.

Lettres à Bénédicte Linard

Afin de pérenniser notre action, il nous faut des marques de soutien de votre part et surtout, des certitudes…

Le 28 janvier dernier, à Wépion, les professionnels en Centres culturels se sont adressés à la nouvelle Ministre de la Culture. Avec passion, sérieux, franchise, humour et surtout, beaucoup d’espoir…

Si vous étiez parmi ceux qui ont assisté à la clôture en plénière de la Jpro2020, vous vous souviendrez certainement de l’exercice un peu particulier que l’ASTRAC y a proposé aux participants: la rédaction de lettres à la nouvelle Ministre de la Culture, Bénédicte Linard. Pour dépasser le niveau de l’expression individuelle, chaque lettre devait être écrite à quatre mains, une personne pour l’introduction, deux pour le corps de la lettre et une pour la conclusion. Le contenu était laissé au libre choix des auteurs, la seule consigne étant de traduire son propre quotidien professionnel, d’écrire ses attentes et ses aspirations pour la législature. Le tout en quatre fois quatre minutes…

Le résultat dépassa largement les attentes! A la fin du temps imparti, 82 lettres ont pu être récoltées, un instantané de l’état des forces vives des Centres culturels, des témoignages captivants et solidement ancrés dans les réalités des équipes.

Aujourd’hui, l’équipe de l’ASTRAC a terminé la lecture de l’ensemble de ces courriers ; elle s’est nourrie de ces paroles de joie, de conviction comme d’inquiétude. Évocations du bonheur de travailler sur le terrain, mais aussi affirmations d’un important besoin de reconnaissance, constats voire dénonciations de la surcharge administrative et bien sûr, du manque de financement persistant avec toutes ses conséquences. Continue reading →

Point de vue 3: “Programmer sans Propulse?”

Dans un petit Centre culturel, quel avenir pour la diffusion artistique? Quelques réflexions suite à l’annulation de Propulse 2020

Ce Point de vue a été rédigé par Laurent Habran, directeur du Foyer culturel de Florennes.

Le Foyer culturel de Florennes est relativement petit. Comme c’est le cas pour une bonne moitié des lieux du secteur, notre projet se limite à l’« action culturelle générale ». On espérait la reconnaissance d’une spécialisation, on espère le financement des collaborations, … L’équipe aussi est petite, sept personnes, avec une chargée de l’accueil et de l’encodage comptable, quatre animateurs et un ouvrier polyvalent. Et, évidemment, un directeur qui s’occupe de la gestion de l’équipe, de l’animation du Conseil d’Administration et du Conseil d’Orientation, de la gestion financière, des relations avec les partenaires et de tous les imprévus qui nous tombent dessus au quotidien, car on ne demande rien au directeur lorsque tout va bien, mais cela n’arrive jamais… Continue reading →