Lettres à Bénédicte Linard

« Afin de pérenniser notre action, il nous faut des marques de soutien de votre part et surtout, des certitudes…« 

Le 28 janvier dernier, à Wépion, les professionnels en Centres culturels se sont adressés à la nouvelle Ministre de la Culture. Avec passion, sérieux, franchise, humour et surtout, beaucoup d’espoir…

Si vous étiez parmi ceux qui ont assisté à la clôture en plénière de la Jpro2020, vous vous souviendrez certainement de l’exercice un peu particulier que l’ASTRAC y a proposé aux participants: la rédaction de lettres à la nouvelle Ministre de la Culture, Bénédicte Linard. Pour dépasser le niveau de l’expression individuelle, chaque lettre devait être écrite à quatre mains, une personne pour l’introduction, deux pour le corps de la lettre et une pour la conclusion. Le contenu était laissé au libre choix des auteurs, la seule consigne étant de traduire son propre quotidien professionnel, d’écrire ses attentes et ses aspirations pour la législature. Le tout en quatre fois quatre minutes…

Le résultat dépassa largement les attentes! A la fin du temps imparti, 82 lettres ont pu être récoltées, un instantané de l’état des forces vives des Centres culturels, des témoignages captivants et solidement ancrés dans les réalités des équipes.

Aujourd’hui, l’équipe de l’ASTRAC a terminé la lecture de l’ensemble de ces courriers ; elle s’est nourrie de ces paroles de joie, de conviction comme d’inquiétude. Évocations du bonheur de travailler sur le terrain, mais aussi affirmations d’un important besoin de reconnaissance, constats voire dénonciations de la surcharge administrative et bien sûr, du manque de financement persistant avec toutes ses conséquences.

« Comment rester créatifs et innovants avec l’alourdissement des tâches administratives? »

« Pourquoi devrions-nous toujours faire des choix cornéliens faute de budget? »

Pour que cette matière riche ne devienne pas « lettre morte », l’ASTRAC a décidé de la partager, au secteur mais aussi à ses interlocuteurs politiques.
Toutes les lettres sont accessibles en libre téléchargement depuis ce site internet et chaque semaine de ce mois de mars, un courrier qui nous a marqué particulièrement sera mis en évidence, aussi via notre page facebook.
Un retour sur l’exercice sera envoyé avant la fin du mois au Cabinet de la Ministre Linard, avec un florilège de lettres et de citations percutantes, notamment pour appuyer nos recommandations pour un meilleur financement du décret.

Les Centres culturels et leurs travailleurs ont besoin de se faire entendre et de se savoir écoutés. En tant que fédération professionnelle, l’ASTRAC s’efforce de susciter une parole collective des professionnels pour la relayer. Nous tenons à remercier chaleureusement toutes les personnes qui ont prêté leur plume à cette action et qui nous ont ainsi fourni un outil précieux pour mener à bien nos missions.
Merci !

La lettre de cette semaine est à découvrir ici.

Pour lire plus de lettres, vous pouvez les télécharger par rubrique thématique, pour un accès plus facile:
financement des Centres culturels et de la culture
culture-école (PECA)
sens du travail et ressentis des équipes, entre épuisement et passion
fonction de direction
recommandations générales et diverses
Propulse
délires ;-)))

Si vous envisagez l’organisation d’un exercice de rédaction collective semblable, vous pouvez relire nos consignes dans cette présentation PowerPoint. (Notre proposition était inspirée par la performance collective organisée le 23 septembre 2019 lors du Forum Paedeia du Réseau Culture 21, animée par Jean-Pierre Chrétien-Goni.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.